Cabo Verde Business Club - La semaine du Cap Vert à Paris

Tous les thèmes
Semaine Cap Vert à Paris
Revue de Presse
Hommage à Cesaria
Casa Cabo Verde
Evènements
Economie
Cap-vert
Bons plans
Archives



CESARIA ...

Cesaria,

Lorsque je suis arrivée en France dans les années 70, la population et le paysage culturel français étaient bien différents.

Nous étions peu de noirs sur les bancs de l’école et la plupart d’entre eux étaient antillais. Lorsque que l’on m’interrogeait sur mes origines et que je parlais du Cap Vert, les gens secouaient doucement la tête, intrigués, « où cela se situe-t-il ? ».

Aujourd’hui, lorsque l’on me pose encore la question, à ma réponse les gens sourient et répondent, ah ! Le pays de Cesaria !

Voilà. « Notre » Cesaria s’en est allée. Elle aura porté la culture du Cap Vert jusqu’en Azerbaidjan. Elle aura chanté, pieds nus, sa « Saudade » jusque dans les coins les plus improbables. Où le Cap Vert ne serait jamais allé sans elle. Elle a accompli sa mission d’Ambassadrice de la culture capverdienne et tiré sa révérence.

Grace à Jo, j’ai eu la chance de la côtoyer de prêt. Sur scène, dans les coulisses, mais aussi dans sa maison de St Vincent, dans sa cuisine autour d’un ponchi di mel ». J’étais toute chose d’être là. Dans son antre. Avec ses médailles, ses titres, ses récompenses, ses photos de famille…Elle a fait le tour du monde, côtoyé les plus grands et pourtant, sa maison était restée si… « Capverdienne »

Comme beaucoup elle me fascinait. Ce n’est pas son talent, bien qu’immense, qui me subjuguaient, C’est sa vie. Son histoire. C’est Elle. Je me sentais toujours si impressionnée à ses côtés. Prête à répondre à ses moindres envies. Ma façon de la remercier pour ce qu’elle représentait pour moi. Une Star certes, mais surtout notre Star capverdienne. Et La Femme capverdienne. Affirmée, souveraine, intraitable et intransigeante. Elle a vécu pleinement, chichement, croquant sa revanche à pleine dents. Et pourtant, je ressentais aussi de la tristesse chez elle. Je ne sais pas ce qui m’inspirait ce sentiment mais oui, une forme de tristesse et de lassitude. Et je la respectais aussi pour ça. Parce qu’elle ne trichait pas. Elle était et assumait ce qu’elle était.

Je souhaite la remercier pour tout ce qu’elle a fait pour la culture capverdienne, pour avoir accompagné beaucoup de nos projets, et pour avoir été ma représentation du possible. Mon rêve capverdien.

Elisabeth




CASA CABO VERDE


8 Rue Beaugrenelle - 75015 Paris. Email : contact@capvertenfrance.com

Casa Cabo Verde



FERMETURE DU LOCAL DE LA CASA CABO VERDE


Présentation Casa Cabo Verde


Inauguration de la Casa Cabo Verde


Le centre Casa Cabo Verde


Bienvenue à La Casa Cabo Verde


Le CVBC



Présentation


Organisation


Domaines d'intervention


Nos actions


Le Cap-Vert



Histoire du Cap-vert


Synthèse chronologique de l'histoire du Cap Vert


Géographie


Politique


Economie


Liens franco-capverdiens


Les capverdiens en France


Coopération France Cap-Vert : des relations partenariales


Hymne national


Semaine du Cap-Vert



Présentation


Edition 2007


La prochaine édition ...


Article paru dans Afrik.com


Programme de solidarité



Solidarité avec les enfants du Cap-Vert


"Ensemble, nous djunta mô"


Concert à La Cigale


Objectifs du Programme


De nombreux artistes nous soutiennent !


Les porteurs du projet


Nos partenaires


Les associations capverdiennes de France s’unissent


Bilan


Actus/agenda



Economie


Casa Cabo Verde


Evènements


Revue de Presse


Semaine Cap Vert à Paris


Hommage à Cesaria


Bons plans


Cap-vert


Archives


Infos utiles



Liens utiles


Partenaires



Nos partenaires


Contacts



Contactez-nous



Les experts de la diaspora -

Flux RSS/ATOM :

Archives -

Actualités CAP VERT -

Casa Cabo Verde -

Semaine du Cap Vert à Paris -

Cabo Verde Business Club