Cabo Verde Business Club - La semaine du Cap Vert à Paris

Solidarité avec les enfants du Cap-Vert
"Ensemble, nous djunta mô"
Concert à La Cigale
Objectifs du Programme
De nombreux artistes nous soutiennent !
Les porteurs du projet
Nos partenaires
Les associations capverdiennes de France s’unissent
Bilan



Solidarité avec les enfants du Cap-Vert
 
 


La république du Cap Vert, située dans l'océan Atlantique, est constituée de dix îles et de cinq îlots. A la croisée de l'Europe, de l’Amérique et de l'Afrique, le Cap Vert offre toutes les richesses d'un archipel de contraste : plages, volcan, falaises, vallées luxuriantes, dans un environnement incroyablement préservé.

Après trente années seulement d’indépendance, le Cap Vert est devenu l’un des pays les plus dynamiques de l'Afrique subsaharienne grâce, en grande partie, à la contribution financière de sa diaspora et aux investisseurs étrangers.

Elle a été l’un des premiers États africains à connaître une véritable alternance politique à l'issue d'élections démocratiques, en janvier 1991.

Le contexte macroéconomique du Cap Vert est marqué à la fois par la situation économique mondiale et par son passage du groupe des pays moins avancés (PMA) à celui des pays à revenu intermédiaire à compter de 2008. Bien que positive parce que preuve de la bonne gouvernance du pays et de la bonne utilisation des aides internationales, le pays se voit ainsi supprimer une partie des aides internationales pourtant nécessaires à son développement.

Avec une population de 40% âgée de moins de 14 ans, le Cap Vert a dû investir dans l’éducation. Les bourses ou allocations scolaires restent cependant indispensables pour assurer une scolarité pérenne.

La pauvreté au Cap Vert est plus marquée dans les zones rurales, touchant plus de la moitié de la population rurale (51%), dont 30% de très pauvres. Les principaux déterminants de la pauvreté sont le chômage, le faible niveau de la scolarisation faute de moyens, la taille élevée du ménage. L’incidence de la pauvreté est plus accentuée dans les ménages dirigés par une femme.
C’est pourquoi nous avons décidé de concentrer nos efforts sur les zones rurales des deux plus grandes iles de l’archipel (Santiago et Sao Vicente)

 
Les besoins
 
En 2006, au Cap Vert, 37% de la population était considérée comme pauvre, 20% de la population était très pauvre, 28% des familles était pauvre et 14% des familles était très pauvre.

La question du chômage et du sous-emploi, particulièrement chez les jeunes et les femmes demeure un obstacle de taille dans la lutte contre la pauvreté. Le taux de pauvreté s’est aggravé sur quinze ans et la croissance de l’économie concerne des secteurs qui ont un impact insuffisant sur la création d’emplois au sein des populations les plus démunies (tourisme, services, secteur financier, transport et communication). Le poids du secteur primaire, en particulier l’agriculture, est en constante diminution alors qu’il concerne les plus pauvres (8,8% du PIB). Dans ces conditions, les inégalités s’aggravent. Les politiques publiques veulent viser l’augmentation de l’emploi pour réduire le taux de chômage estimé à 25% de la population active et la réduction des inégalités de revenus.
 
 
La participation de la Diaspora capverdienne au développement du Cap Vert
 
Beaucoup d’experts s’accordent sur le fait que l’aide de certaines diasporas africaines à leur pays d’origine est largement supérieure à l’aide publique au développement.

Le Cap Vert fait partie de ces petits pays d’Afrique pour lesquels la contribution financière des diasporas se révèle importante pour le développement de l’archipel. Le transfert de fonds d’immigrés capverdien était équivalent à 16% du Produit intérieur brut en 2008.

Les expatriés capverdiens entretiennent de fortes relations avec le Cap Vert. Ce lien se manifeste notamment à travers des retours temporaires, les envois de fonds et les différents types d’investissements sociaux et économiques qui permettent à leur famille, leurs villages ou leur communauté d’origine d’améliorer leurs conditions de vie au Cap Vert. Les remises constituent une ressource très importante de devises, qui représente plus que 30% de la liquidité circulante au Cap Vert.

Toutefois, la crise économique mondiale entraine une réduction importante de ces transferts. Cette opération d’entraide et de solidarité compensera en partie ce déficit.
 



CASA CABO VERDE


8 Rue Beaugrenelle - 75015 Paris. Email : contact@capvertenfrance.com

Casa Cabo Verde



FERMETURE DU LOCAL DE LA CASA CABO VERDE


Présentation Casa Cabo Verde


Inauguration de la Casa Cabo Verde


Le centre Casa Cabo Verde


Bienvenue à La Casa Cabo Verde


Le CVBC



Présentation


Organisation


Domaines d'intervention


Nos actions


Le Cap-Vert



Histoire du Cap-vert


Synthèse chronologique de l'histoire du Cap Vert


Géographie


Politique


Economie


Liens franco-capverdiens


Les capverdiens en France


Coopération France Cap-Vert : des relations partenariales


Hymne national


Semaine du Cap-Vert



Présentation


Edition 2007


La prochaine édition ...


Article paru dans Afrik.com


Programme de solidarité



Solidarité avec les enfants du Cap-Vert


"Ensemble, nous djunta mô"


Concert à La Cigale


Objectifs du Programme


De nombreux artistes nous soutiennent !


Les porteurs du projet


Nos partenaires


Les associations capverdiennes de France s’unissent


Bilan


Actus/agenda



Economie


Casa Cabo Verde


Evènements


Revue de Presse


Semaine Cap Vert à Paris


Hommage à Cesaria


Bons plans


Cap-vert


Archives


Infos utiles



Liens utiles


Partenaires



Nos partenaires


Contacts



Contactez-nous



Les experts de la diaspora -

Flux RSS/ATOM :

Archives -

Actualités CAP VERT -

Casa Cabo Verde -

Semaine du Cap Vert à Paris -

Cabo Verde Business Club